Showing 3 results

Archival description
With digital objects
Print preview View:

United Nations Conference to negotiate a legally binding instrument to prohibit nuclear weapons, leading towards their total eliminination, 27-31 mars, 15 juin-7 juillet 2017

La Conférence des Nations Unies pour la négociation du premier instrument juridiquement contraignant ayant pour but d’interdire les armes nucléaires a été instituée par la résolution de l’Assemblée générale du 23 décembre 2016.

La Conférence s’est tenue au siège des Nations Unies à New York, du 27 au 31 mars et du 15 juin au 7 juillet 2017. Elle était placée sous la présidence de Mme Elayne White Gomez, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la République du Costa Rica auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève.

Le but de cette Conférence était de préparer un texte qui complète les autres textes sur l’interdiction des armes inhumaines et le désarmement international ; les armes nucléaires étant les dernières armes de destruction massive à ne pas faire l’objet d’une interdiction totale.

United Nations

Fonds Service Etudes et Projets de l'IUED (SEP)

Le SEP a été créé par Jean-Pierre Gontard en 1979. Daniel Fino a été recruté en 1980 pour renforcer le SEP car l'IUED avait été choisi par la DDC comme un des régisseurs pour l'exécution de projets bilatéraux sous mandat. Avec l'acceptation des projets en régie, l'IUED a dû prendre des mesures organisationnelles, notamment en créant le SEP (le chiffre d'affaires du SEP doublait parfois le chiffre d'affaires de l'IUED !)

Le grand défi a été de savoir comment intégrer les activités opérationnelles dans les activités de formation (académique et formation continue) et de recherche :

  • Au niveau de l'enseignement, les séminaires autour des pratiques de la coopération ont toujours eu un grand succès. Nous puisions beaucoup dans notre documentation et utilisions les expériences liées à nos engagements opérationnels.
  • Dès 1984 nous avons commencé à organiser des formations continues (en travaillant aussi avec des spécialistes comme Bernard Lecomte) pour des professionnels du développement. Les ateliers organisés chaque année ont eu un énorme succès.
  • Côté recherche, il y a eu des travaux liés aux projets santé ainsi qu'à la stratégie de renforcement institutionnel (avec la publication "Itinéraires" entre autres) car l'une des spécificités du SEP consistait à renforcer les acteurs locaux - publics et privés - à mener "leur" développement.

Quand Daniel Fino est devenu directeur des activités opérationnelles en janvier 2000, sa préoccupation majeure fut d'expliquer le sens des activités opérationnelles du service. Cet effort de conceptualisation avait débuté dans les années 90 (voir annexe 1). Le SEP a commencé à introduire des outils de programmation - suivi - évaluation (voir documents en annexes). La question de l'intégration des activités académiques et opérationnelles a aussi régulièrement fait l'objet d'ateliers et de rencontres au niveau du collège des enseignants. En annexe se trouve comme exemple le compte rendu du Workshop au Foyer John Knox du 5 avril 2000.

Au début des années 2000, le SEP en tant que tel fut dissout, car le système de régie fut peu à peu abandonné. Les activités opérationnelles furent intégrées comme partie du dicastère FAS (Finance-Administration-Services) qui était la troisième sous-direction (à côté de la direction de l'enseignement et la direction de la Recherche). Daniel Fino a occupé ce poste pendant huit ans jusqu'à la fusion en 2008.

Capital Markets of the World (CMoW)

Inherited by the Graduate Institute in 2008 from the Crédit Agricole, which had received it from the Crédit Lyonnais after the merger between the two banks in 2002, the collection represents the preserved part of a once gigantic collection of economic and financial information gathered by the Crédit Lyonnais Service des Etudes Financières, created in 1871.

Owing to difficulties of preservation — it had been stored in a former textile factory in Tourcoing in northern France, where it experienced damage from humidity — most of the collection was lost. Two major parts, however, survived. One is the vast store of government budgets from countries over the world, which was sorted out through the cooperation of EHESS and the University of Paris XII, under the supervision of Professors Broder and Flandreau, and transferred to the Centre Technique du Livre, a state-run library repository in France. The other is the collection of stock exchange publications which the Graduate Institute acquired from Crédit Agricole in 2008.

Covering stock exchange information for 6 continents, the repository could be said to be Thoreau’s figurative "Columbus to whole new continents and worlds within (…), opening new channels (…) of thought." Approximately 700 linear meters, the collection covers an immense stock of information concerning the world of finance in the age of globalisation. High frequency quotation records from 73 stock exchanges from 41 countries constitute the main component of the collection. They bring to life the complexity of Stock Exchange trading, underscoring the multiplicity of exchanges: several for each country, sometimes several for one market, and occasionally (as for a rare series of prices for gold mines), one market for several cities — as was the case for South African Gold Mines options traded simultaneously over the counter in Paris and London, and for which one Hirsch, a bullion broker in London and Paris produced a price list.

The complete series, such as London, New York, Brussels, or Amsterdam cover over 100 years of stock exchange quotations. More exotic or rare series, such as Bilbao, Alexandria or Cairo have shorter time frames but are still complete. This stock (no pun intended) of information offers a very rare opportunity for a better understanding of the world of capitalism and finance as it opens up a transnational dimension, beyond the well-researched operation of individual markets. It discloses the entangled spatial logistics of capital raising, trading and the global architecture of financial information.

Crédit Lyonnais